Logo CHD

Néphrologie/Dialyse

Le service de néphrologie-dialyse assure la prise en charge des pathologies rénales (reins) et métaboliques des patients adultes « Nous avons la volonté de prodiguer des soins avec conscience, compétence et cœur. »
• En consultation : 3e Sud (voir plan) • Néphrologie : 3e Ouest (voir plan) • Dialyse : 3e Sud (voir plan)

Secrétariat

Lundi, mercredi et vendredi de 8h30 à 18h Mardi et jeudi de 8h30 à 17h

Horaires de visite

Visites autorisées au service de néphrologie de 11h à 20h.

Ne sont pas autorisés

Les visites au service d’hémodialyse. En Néphrologie : Les visites des enfants âgés de moins de 14 ans Les aux enfants et adolescents mineurs (14 à 17 ans) non accompagnés.
Secrétariat néphrologie :
03 28 28 59 60
Secrétariat d’hémodialyse :
03 28 28 56 61
email :

Présentation de l'équipe

  • Chef du pôle médecine 1 : Dr Abdelghani EL AZOUZI
  • Responsable du service : Dr Raymond AZAR
  • Praticiens :
    • Dr Raymond AZAR
    • Dr Imad AL MOUBARAK
    • Dr Marie-Xavière VAIRON
    • Dr Salah KHOUAS
    • Dr Christina POULIOU
    • Dr Amandine YDEE
  • Cadre supérieur de santé : Pascale ROBE
  • Cadre de Néphrologie : Valérie JAY
  • Cadre d’Hémodialyse : Sylvie VANDENBROERE

Présentation :

Le service assure le traitement de pathologies rénales souvent intriquées avec des pathologies prévalentes sur le territoire de santé du Dunkerquois telles que le diabète ou les maladies cardio-vasculaires.

Une unité d’hémodialyse assure également la prise en charge de patients porteurs d’une insuffisance rénale chronique terminale. Il s’agit d’un centre lourd accueillant en priorité des patients porteurs de comorbidités sévères, ne pouvant bénéficier d’un traitement extra hospitalier. La prise en charge nécessite une présence médicale continue et la proximité d’un service de réanimation.

Nos spécialités/secteurs concernés :

Hospitalisation

L’unité d’hospitalisation prend en charge toutes les pathologies rénales aiguës ou chroniques, simples ou complexes et travaille en collaboration avec les autres services de l’hôpital.

Tous les patients qui nous sont adressés peuvent ainsi trouver une réponse à leur problème néphrologique dans le cadre d’une prise en charge en hospitalisation conventionnelle intégrant la réalisation d’examens complémentaires, y compris la réalisation de ponctions biopsie rénale.

Traitements

Le service garantit les traitements médicamenteux ou dialytiques avec la mise en place de cathéters centraux ou la réalisation de fistules artério-veineuses lorsque les patients choisissent le traitement de suppléance extra-rénale sous forme d’hémodialyse ou par la mise en place de cathéters péritonéaux dans l’objectif d’utiliser la dialyse péritonéale comme méthode d’épuration extra-rénale.

La prise en charge de l’insuffisance rénale aiguë avec la défaillance d’un seul organe ne relevant pas de la réanimation lourde, est assurée par le service grâce aux thérapeutiques dont peuvent bénéficier les patients, y compris les biothérapies, et le traitement par dialyse si leur état clinique le nécessite.

L’insuffisance rénale chronique terminale

La prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale des patients ne s’arrête pas à la prise en charge en dialyse mais prépare aussi, d’une manière active, le patient à la transplantation rénale, si celle-ci est nécessaire.

La préparation peut se faire avant même le démarrage du traitement par dialyse ou une fois que le traitement a débuté.

Un bilan de pré-transplantation est réalisé et le patient est adressé à l’équipe de transplantation rénale au CHU de Lille.

Six mois après la transplantation, le patient revient au Centre Hospitalier de Dunkerque pour être suivi dans le cadre de consultations trimestrielles.

Une attention particulière est portée au risque de néphrotoxicité de certains produits pharmaceutiques. Des conseils d’adaptation posologique des médicaments sont donnés qui permet ainsi une prise en charge adaptée des patients ambulatoires, porteurs d’une insuffisance rénale chronique nécessitant un traitement médicamenteux pour pathologie intercurrente.