Votre sortie doit obligatoirement être programmée en accord avec le médecin , si vous décidez de quitter l’hôpital contre avis médical, vous devrez signer une décharge de responsabilité.

 

Le jour de votre départ, vous devrez vous adresser à l’hôtesse des admissions en charge de la « sortie » pour obtenir un bulletin de situation et vous acquitter des frais d’hospitalisation ou de consultations et des éventuelles prestations supplémentaires que vous avez demandées (ex : chambre particulière).

 

Pour régler vos factures liées à votre hospitalisation, notre hôpital met à votre disposition un système de paiement en ligne (renvoi direct vers la page paiement en ligne).

 

Quels sont les documents qui vous seront remis à votre sortie ?

 

  • La lettre de sortie pour votre médecin traitant
  • Une ordonnance selon la prise en charge dont vous avez bénéficié
  • Un carton de rendez-vous (uniquement si votre prise en charge exige un rendez-vous de suivi)
  • Un accident de travail si vous êtes dans ce cas
  • Un arrêt de travail (uniquement sur avis du médecin)
  • Une prescription d’examens complémentaires (uniquement sur avis du médecin)

 

Si votre état exige un transport en ambulance ou en véhicule sanitaire léger, il sera prescrit par le médecin. Veuillez communiquer alors les coordonnées de l’ambulancier de votre choix. A défaut, une société d’ambulance, proche de votre lieu de résidence, sera contactée pour assurer votre transport.

 

D’autres moyens de transports comme le taxi (contacter la compagnie « coTaxi » au 03 28 66 73 00) ou le bus sont accessibles à proximité de l’établissement.

 

++ : Lors de votre sortie d’hospitalisation vous pouvez bénéficier du Programme d’Accompagnement au Retour à Domicile (PRADO) ou avoir un accompagnement social

Qu’est-ce que le PRADO et comment en bénéficier ?

 

Le programme de retour à domicile des patients hospitalisés, le PRADO, est un service proposé par l’assurance maladie (CPAM).

 

Lors d’une hospitalisation, un conseiller de l’assurance maladie peut se déplacer auprès du patient, et organiser le lien Ville-Hôpital.

 

L’objectif de ce service est de renforcer la qualité de prise en charge en ville autour du médecin traitant.

 

Avec l’accord du patient, le conseiller de l’Assurance Maladie prend contact avec tous les membres de l’équipe de soins primaires pour initier le suivi du patient en lien avec le motif de son hospitalisation après son retour à domicile (rendez-vous avec le médecin traitant, contact avec des infirmiers libéraux, des sages-femmes ou des kinésithérapeutes).

 

Aujourd’hui, le PRADO est mis en place à l’issue d’une hospitalisation en maternité, en chirurgie, en cardiologie notamment pour les insuffisances cardiaques, et pour les patients atteints d’une BPCO en pneumologie.

 

Pour plus d’information parlez-en aux personnels du service d’hospitalisation ou à l’assistance sociale.

 

Sinon rendez-vous sur le site de l’assurance maladie www.ameli.fr   

 

 

Comment bénéficier d’un accompagnement social si votre situation est particulière ?

 

L’hôpital dispose d’un service social intervenant au sein de l’ensemble des services de l’établissement. Ses missions sont d’accompagner, de conseiller et d’orienter les patients ou les familles et les proches des personnes hospitalisées.

 

Travaillant avec l’équipe soignante et les partenaires du territoire, l’assistant de service social organise la sortie du patient en fonction de l’environnement et l’autonomie de la personne. Son expertise permet d’évaluer les conditions du retour à domicile, de proposer les aides adaptées pour le maintien dans le logement ou d’orienter vers les structures adéquates aux besoins repérés, comme transférer des demandes d’admissions en soins de suite et de réadaption. Ces démarches se réalisent toujours avec l’adhésion du patient.

 

Le service social favorise l’accès aux soins en facilitant la continuité des soins à la sortie d’hospitalisation. Il développe également l’accès aux droits, en informant le patient de ses droits potentiels, et peut l’aider à les faire valoir. Par exemple, l’assistant de service social peut réaliser un bilan administratif et évaluer le droit à l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS CPAM).

 

Un membre de la famille ou de l’entourage du patient, le patient lui-même ou l’équipe soignante peut demander l’intervention du service social.

 

Rendez-vous ici pour plus d’information sur notre service social