Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où, en fin de vie, elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives indiquent ses souhaits concernant les conditions de limitation ou d’arrêt de traitement. Elles seront consultées préalablement à la décision médicale et leur contenu prévaut sur tout autre avis non médical ainsi que sur l’avis de la personne de confiance.

 

Elles sont révocables à tout moment, et sont sans limitation de durée.

 

Si vous avez rédigé des directives anticipées, vous devez en informer l’équipe soignante à votre arrivée. Si vous avez désigné une personne de confiance, elle doit également être informée de leur existence.

 

Si vous souhaitez rédiger des directives anticipées, nous mettons à votre disposition des modèles que vous pouvez vous procurer auprès des soignants ou ici.

 

Il est possible d’annuler ou de modifier à tout moment vos directives anticipées.

 

Si vous ne les rédigez pas, il est important de partager votre avis sur les questions de fin de vie avec votre personne de confiance, votre famille ou vos proches.